Conférence 3 – 20 avril 2021

Du lien intérieur entre éthique et thérapie

Dr Marco Vannotti

Psychiatre, Professeur Université de Lausanne. Psychothérapeute et Formateur en systémique (Suisse et Italie).

******************************************

S’il est bien une question autour de laquelle la pratique thérapeutique et la réflexion éthique se rejoignent et ont à apprendre l’une de l’autre, c’est la question du « bien vivre ». De quoi l’homme a-t-il besoin pour vivre bien ? Qu’est-ce qui le menace spécifiquement dans sa possibilité de bien vivre ? Que doit-il advenir pour qu’un homme profondément « mal » puisse être soigné et puisse regagner  la possibilité d’être bien avec soi et avec les autres au sein d’institutions justes ?

L’éthique est au centre de nos réflexions, comme une dimension unificatrice des différents champs de l’existence. Ricœur définit la visée éthique par trois termes : « la visée de la vie bonne, avec et pour les autres, dans des institutions justes ». C’est dire combien, après le Covid-19, nous avons à penser, comme thérapeutes systémiques, à notre responsabilité pour rendre nos institutions de soins plus justes.