Conférence 3 

Vendredi 22 avril 2022

Les moments thérapeutiques qui déclenchent

une transformation 

Elida Romano

Psychologue, thérapeute de famille, Fondatrice de l’Unité de Thérapie Familiale d’Aubervilliers, fondatrice de l’APRTF (Association de Recherche et de Travail avec Les Familles) et de la SFTF

Elida Romano mettra au travail les participants autour de trois réflexions à l’aide de trois vidéos cliniques qui seront tour à tour discutées en groupes et partagées ensuite avec tous.

“Pendant que vous parliez, une image m’est revenue et j’ai pensé…. »

Les petits et grands évènements contribuent à forger des histoires. C’est comme si au cours des années, chaque membre de la famille avait entassé sans cesse et sans hiérarchisation des informations, des moments de vie, de prime abord anodins. Tout est à la fois important et banal. En réponse à question simple du thérapeute émergent des moments de synchronisation émotionnelle qui transforment ce récit livré d’une manière désordonnée sans que les éléments qui le constituent semblent avoir des liens apparents. En général c’est un voyage dans le passé. Une phrase, un commentaire restés ancrés dans les souvenirs donnant une lecture alternative au récit familial qui se met en mouvement.

Le  destin est-il  un avenir inéluctable ? Ou est-il possible de l’accepter pour modifier son chemin ? Certaines traces mnésiques restent collées à notre peau et finissent par devenir des prophéties qui se réalisent en dessinant le chemin à parcourir, jusqu’au moment où, un mot, une phrase, un geste, une image font ressurgir la mémoire et nous permettent de la faire circuler en séance.

Salvador Minuchin disait :”Les gens ont l’habitude de devenir les histoires qu’ils racontent. Quand la mémoire parle, elle dit une « vérité narrative » qui va avoir plus d’influence que la « vérité historique ».Pourvu que le thérapeute sache se détourner de son but du moment pour saisir l’importance de cette émergence, et en faire l’occasion d’une « bifurcation narrative

Je voudrais conclure avec une séance durant laquelle est utilisée le conte métaphorique.

La métaphore est une contribution, un développement entre les membres du groupe, chacun grâce à son récit ouvre une voie qui stimule l’imagination et la créativité des autres.

C’est un espace ouvert qui constitue un pont entre le passé et le présent et une projection vers l’avenir.

C’est également un voyage imaginatif qui remet en marche les processus mentaux, au lieu que ces derniers se « bouclent sur eux-mêmes ».

C’est dans ce récit que se construit le chemin, on n’en connaît pas la destination, la « surprise », qui peut en être issue permet une transformation.