CONFERENCE    14  janvier 2022

L’impact du dévoilement des agressions sexuelles sur les relations familiales

Jean-Paul Mugnier

Thérapeute de famille, Educateur Spécialisé, directeur de l’Institut d’Études Systémiques (Paris)

Le passage à l’acte incestueux, qu’il survienne au sein de la fratrie ou qu’il soit celui d’un parent sur un enfant est le plus souvent la conséquence dramatique d’une crise relationnelle qui n’a pu être dite ou reconnue.

Le silence qui s’installe pendant ou après les faits, qu’il dure quelques mois ou quelques années, met un couvercle sur cette crise, malgré l’apparition de symptômes chez l’enfant victime comme parfois, chez l’agresseur.

Le dévoilement des agressions vient interroger avec force la nature des liens, et risque de sonner comme un verdict désignant la famille comme mauvaise, non protectrice ou encore indigne. Le déni, la banalisation, la désignation de la victime comme coupable sont alors autant de stratégies pour tenter de « sauver l’honneur de la famille » et de chacun de ses membres !

La réflexion portera sur ces réflexions à partir de situations présentées par les participants.